logo

MENU
novembre 2015

Comment lutter contre l’excès de sel ?

alimentation-sel-2

Selon l’OMS, la plupart nous consommons trop de sel, de 9 à 12 grammes par jour en moyenne, soit deux fois l’apport maximum recommandé.

L’excès de sel peut avoir des répercussions sur la santé, notamment sur l’hypertension artérielle. Quelques habitudes simples permettent de réduire sa consommation pour limiter les risques.

  • Utilisez le moins de sel possible dans les préparations culinaires.
  • Il faut toujours goûter avant d’en ajouter. Pour ne pas être tenté, ne mettez pas de sel à table.
  • Pour relever le goût des plats, il existe de nombreuses alternatives au sel. Vous avez le choix parmi toutes les épices (cannelle, cumin, noix de muscade, poivre, clou de girofle…) et herbes aromatiques (ciboulette, persil, basilic, thym, laurier, romarin, etc.). De plus, celles-ci ont souvent des effets protecteurs et bénéfiques pour la santé !

Ces quelques conseils vous aiderons à maîtriser votre consommation de sel et à ainsi à limiter les risques pour votre santé.

 

Ideal meal | , , , | 1 Commentaire

Réduisez votre consommation de matières grasses

alimentation-matieres-grasses

Nous mangeons trop gras. Comment rendre notre alimentation plus saine ?

Le principe à garder en tête est de toujours utiliser les matières grasses avec modération et de choisir la plus adaptée à vos préparations :

  • Pour la cuisson : les huiles d’olive ou d’arachide.
  •  Pour l’assaisonnement : alterner ou mélanger différentes huiles comme celles de colza, de noix, de tournesol ou d’olive.
  • Le beurre est à réserver aux tartines, en petite quantité, ou, fondu, pour accompagner les légumes et les féculents.

Préférez les sauces à base de tomate ou de fromage blanc et, au restaurant, prenez l’habitude de les demander à part.

Le saviez-vous ? Les plats cuisinés qui contiennent plus de 15% de lipides sont considérés comme gras. Vérifiez bien les étiquettes avant de les acheter cela vous aidera à faire le bon choix pour réduire votre consommation de matières grasses.

Ideal meal | , , , | Ajouter un commentaire

Faut-il manger du pain à chaque repas ?

2-manger-du-pain-equilibre

Base traditionnelle de l’alimentation en France, le pain reste un pilier de notre équilibre alimentaire. Parfait pour une collation sous la forme d’une tartine, il permet aussi de compléter un repas selon la faim de chacun. Attention cependant à ne pas en abuser et à ne pas se cantonner à la baguette !

L’amidon présent dans le pain alimente le corps en énergie. En outre, les fibres alimentaires du pain contribuent au bon fonctionnement de nos intestins et évitent entre autres la constipation.
Parmi toutes les variétés de pains qui sont proposées, choisissez de préférence ceux à la farine complète. Pourquoi ? Plus le pain contient de grains complets, plus il est riche en fibres, en vitamines et en minéraux.
Soyez curieux et n’hésitez pas à goûter les pains qui contiennent d’autres céréales que le blé : seigle, orge, avoine, épeautre, sarrasin, maïs…
Le pain est un complément important, cependant, ne l’avalez pas trop vite : savourez-le pour vous laisser le temps de percevoir votre sensation de satiété. Vous saurez ainsi quelle quantité en consommer !

Ideal meal | , , , | 1 Commentaire

Le poisson : quand et comment en consommer ?

poisson-consommation

Pour être en forme et en bonne santé, il est recommandé de consommer du poisson au moins 2 fois par semaine. Mais attention, en matière d’alimentation, il convient surtout de varier les plaisirs – et le poisson n’échappe pas à la règle.

L’idéal est d’alterner entre poissons maigres et poissons gras.
Les poissons maigres sont notamment : la sole, le merlu, le bar, le colin, le cabillaud, le lieu, le merlan, la daurade… Comme leur nom l’indique, ils ont une valeur calorique modérée (entre 65 et 105 calories aux 100 g) et contiennent moins de 4 % de lipides.

Les poissons gras sont par exemple le saumon, la sardine, le maquereau, le thon, la murène, le hareng frais, la truite saumonée, la lotte, la perche, le rouget et le turbot. Ces poissons sont plus riches en oméga-3, des graisses essentielles à notre équilibre, indispensables au fonctionnement de notre cœur et de notre cerveau.

Pour ne pas vous lasser, il est important de varier les modes de préparation : chaud (papillotes, vapeur, grillé, légèrement poêlé, au barbecue, à la pierrade…) ou froid (salade, carpaccio…). L’objectif est de limiter les poissons frits et panés.

Enfin, quitte à alterner, pensez aussi aux autres produits de la mer : moules, crabes, crevettes, etc.

Ideal meal | , , , | Ajouter un commentaire

JCPMY remonte le temps

jcpmy-saison6-480

Le 30 octobre dernier, les partenaires de J’en crois pas mes yeux se sont retrouvés autour des producteurs de la série pour l’avant-première de la sixième saison, intitulée « La folle histoire du monde ». 

Pédagogique et toujours aussi décalée, cette nouvelle saison fait la part belle aux missions handicap en imaginant qu’elles existent à différentes époques, de la préhistoire à la Renaissance. Elle aborde pour la première fois des sujets aussi complexes que la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé, l’alternance et le maintien dans l’emploi.

Les objectifs de Jérôme Adam et Guillaume Buffet, les producteurs de la série, pour cette sixième saison étaient d’aborder des sujets sensibles, voire tabous – telle la reconnaissance du travailleur handicapé -, en utilisant le procédé de l’anachronisme. Le principe de cette saison de JCPMY est donc de revisiter différentes époques en y transposant les thèmes que ses auteurs voulaient traiter. Le décalage ainsi créé permet d’aborder ces sujets avec le sourire.

« Ce procédé permet d’éviter de pointer du doigt des personnes ou des services en particulier », explique Jérôme Adam. « Il existe bien souvent un déni ou une crainte de faire reconnaître son handicap. Au lieu de faire une campagne directe et frontale sur la RQTH, nous nous situons ainsi dans le registre du subliminal. C’est une manière subjective de faire comprendre au spectateur qu’il peut être concerné. »

Cette saison constitue une véritable campagne de promotion pour les missions handicap. Dix ans après l’adoption de la loi pour l’égalité des droits et des chances de 2005, les auteurs ont eu le sentiment que les missions handicap avaient besoin d’un regain de visibilité au sein des entreprises. En effet, une récente étude de Courrier Cadres a montré qu’en moyenne, moins de 20 % des salariés connaissent l’existence d’une mission handicap au sein de leur entreprise.

« Drôle », « décalé », « frais », « utile », « pédagogique » : les partenaires étaient unanimes après la projection des sept épisodes. « La folle histoire du monde » offre en effet des perspectives intéressantes pour communiquer, accompagner et continuer de sensibiliser les collaborateurs au handicap.

Les épisodes seront diffusés sur internet début 2016.

Découvrez le teaser de la sixième saison de JCPMY :


TEASER Serie 5 de JCPMY : « La folle histoire du… par JCPMY

Ideal care | , , , | 1 Commentaire

Reforest’Action : Edenred met la main à la terre

Après une première journée de plantation réussie le 4 mars 2015, Edenred France retournait en forêt le 4 novembre dernier. Au total, 500 arbres plantés ! Enfilez vos bottes et suivez le guide…

Comment apporter son soutien à la forêt en cohérence avec son activité ? Edenred France, leader des titres prépayés, a trouvé la solution : l’utilisation de papier éco-géré, bien sûr, le recyclage, évidement, l’engagement de ses collaborateurs dans des actions anti-gaspillage et de tri, naturellement… mais ce n’est pas tout !
Depuis 2012, cette entreprise soutient Reforest’Action, acteur de la reforestation, à travers de multiples actions : collecte de titres Ticket Kadéos® au profit de ce partenaire, cadeaux à ses parties prenantes sous la forme d’arbres plantés dans des zones ciblées… Depuis 2015, Edenred France va plus loin dans cet engagement et met la main à la terre !

Quatre collaborateurs d’Edenred France se sont rendus à Bonnelles pour y planter 500 cèdres de l’Atlas, avec l’aide de collaborateurs One Direct et de planteurs Reforest’Action.

Après un accueil par l’équipe Reforest’Action, les participants étaient guidés dans la forêt par Pierrick Cochery, Expert forestier.

En savoir plus sur Reforest’action

Faire un don Ticket Kadéos® à Reforest’action

 

Ideal green | , , , , | Ajouter un commentaire