logo

MENU
novembre 2016

Comment manger équilibré au restaurant ?

 

Comment manger équilibré au restaurant ?

Comment manger équilibré au restaurant ?

 

Notre choix du déjeuner se pose généralement sur le restaurant le plus proche du travail : pizza, pâte, sandwich… bien que varié ce n’est pas toujours très équilibrée. Retrouver tous les conseils pour équilibrer votre menu et préserver votre plaisir quelles que soient les circonstances, vos contraintes de travail ou vos habitudes.

 

Vous mangez un sandwich tous les midis

  • Préférez le pain bis ou complet plutôt que le pain blanc.
  • Variez les plaisirs en alternant le jambon, le poulet, le boeuf, le thon, le saumon, les oeufs, le fromage. Sachez que charcuterie et beurre ne font pas bon ménage sur le plan nutritionnel.
  • Pensez aux crudités dans votre sandwich : salade verte, concombre, tomates.
  • Pour donner du goût, optez pour les cornichons ou la moutarde plutôt que la mayonnaise, le beurre ou les sauces grasses.
  • Pour la boisson, buvez plutôt de l’eau que des boissons sucrées.
  • Pour le dessert, pensez aux fruits !

 

Vous mangez rapidement pendant vos trajets routiers

  • Pensez à vous arrêter pour manger sinon vous serez moins vigilant au volant.
  • Mangez à votre faim mais sans excès sinon vous risquez de somnoler au volant.
  • Si vous faites un long trajet, mangez à votre rythme habituel, et non à chaque fois que vous vous arrêtez.
  • Pensez à marcher un peu après le repas pour digérer.
  • Souvenez-vous que celui qui conduit ne boit pas.

 

Vous mangez souvent à la pizzeria

  • Choisissez un plat de pâtes ou une pizza, mais pas les deux.
  • Les pizzas les moins grasses sont souvent les pizzas classiques (napolitaine, marguerite, quatre saisons). Evitez les pizzas plus riches (4 fromages, calzone).
  • Evitez d’ajouter trop d’huile pimentée pour ne pas augmenter l’apport en graisses de votre pizza.
  • Pour le dessert, préférez un fruit frais, une salade de fruits ou un sorbet plutôt qu’un tiramisu ou une pâtisserie.

 

Vous mangez souvent au restaurant chinois

  • La cuisine chinoise possède plusieurs avantages du point de vue nutritionnel : des cuissons à la vapeur ou grillées sont des modes de cuisson pauvres en matières grasses, des aliments nutritionnellement intéressants comme le riz nature ou le thé.
  • Pour accompagner votre plat, vous pouvez commander un potage aux légumes ou une salade.
  • Pour le dessert, pensez aux fruits frais, aux salades de fruits et aux sorbets.

 

Vous mangez souvent au restaurant oriental

Un couscous ou un tajine sont des plats riches et peuvent constituer à eux seuls un repas complet. Pensez à manger autant de légumes que de semoule. Pour alléger le repas en graisses, choisissez la brochette d’agneau ou le poulet plutôt que le mouton, la boulette de viande ou la merguez. En dessert, privilégiez un fruit frais aux pâtisseries orientales, particulièrement riches en sucre et en graisses.

 

Ideal meal | , , , , | Ajouter un commentaire

Nos astuces infaillibles pour conserver ses fruits plus longtemps !

Nos astuces infaillibles pour conserver ses fruits plus longtemps !

Nos astuces infaillibles pour conserver ses fruits plus longtemps !

 

Les fruits de saison, gorgés de vitamines et de minéraux, se conservent plus longtemps que vous ne le pensiez… Suivez le guide !

Les fruits se conservent généralement 2 à 3 jours à température ambiante, à condition de les placer dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière.

Le saviez-vous ? Certains fruits comme la pomme, la banane, la poire ou le melon sont dits « climactériques ». Une fois récoltés, ils dégagent un gaz ; l’éthylène, qui accélère la maturation des autres spécimens situés à leur proximité. C’est pourquoi, il n’est pas toujours bon de mettre tous ses fruits dans le même panier ! Vos pommes, par exemple, se conserveront mieux dans un sachet hermétique au réfrigérateur. Et ce, sans nuire à leur voisinage.

 

Halte à l’oxydation des fruits !

Avez-vous remarqué que vos bananes noircissent très rapidement ? Pour éviter qu’elles ne s’oxydent ne les séparez pas de leur grappe !

Particulièrement sensible aux effets de l’oxygène également, le raisin se conserve plusieurs jours dans un tupperware au réfrigérateur.

Si vous n’avez pas terminé votre salade de fruits ou votre poire à l’heure du déjeuner, parsemez quelques gouttes de jus de citron pour conserver vos fruits entamés.

Bon à savoir : la tomate (oui, c’est un fruit !), l’abricot, le brugnon et les fruits exotiques comme la mangue perdent leurs qualités gustatives au réfrigérateur. Mieux vaut profiter pleinement de leurs saveurs en les laissant à l’air libre.

 

Conservation de fruits « longue durée »

Vous pouvez conserver vos fruits au congélateur. Coupez en deux : abricots, pêches et nectarines. Ôtez leur noyau et laissez-les durcir une nuit au congélateur avant de les enfermer dans un sachet de congélation. Idem pour les fruits rouges ! Il est aussi possible de déshydrater : raisin, pomme, ananas ou banane grâce à un déshydrateur d’aliments. Enfin, pour faire durer le plaisir des saisons et éviter le gaspillage, préparez de savoureuses confitures ou des conserves de fruits à offrir et à savourer toute l’année !

Romy Ducoulombier

 

Ideal meal | , , , , | Ajouter un commentaire

Pourquoi les besoins énergétiques différent-ils d’une personne à une autre ?

 

Pourquoi les besoins énergétiques différent-ils d’une personne à une autre ?

Pourquoi les besoins énergétiques différent-ils d’une personne à une autre ?

 

Les besoins énergétiques varient en fonction de l’âge, du sexe et de l’activité des individus. En règle générale, un homme adulte a besoin d’environ 2500 à 2700 kcal par jour. Une femme adulte, a des besoins moins élevés : entre 2000 et 2200 kcal par jour. L’alimentation ne se contente pas de couvrir nos besoins en énergie. Elle nous apporte aussi de nombreux nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme :

  • des macronutriments : protéines, glucides, lipides
  • des micronutriments : vitamines, minéraux : calcium, magnésium, potassium
  • des oligo-éléments, comme le cuivre, le manganèse

 

Pourquoi les besoins énergétiques diffèrent-ils ?

Les besoins énergétiques dépendent de plusieurs facteurs propres à chacun : le sexe, la taille, l’activité physique, le métabolisme de base, l’âge…

Il faut savoir, par exemple, qu’entre 20 et 75 ans, la dépense énergétique peut diminuer de 30 % !

La corpulence compte aussi : une personne en surpoids a généralement tendance à moins se dépenser. L’évolution de nos modes de vie a également modifié nos besoins en énergie. Notre vie est devenue plus sédentaire, nos bureaux et lieux de vie sont tous chauffés, autant de facteurs qui limitent nos dépenses en énergie.

Il existe par ailleurs une grande disparité entre individus de même taille, de même sexe et de même âge. La pratique d’une activité physique, la constitution de graisses de réserves ou l’arrêt de certains aliments ne produisent pas les mêmes dépenses métaboliques d’une personne à l’autre.

 

Certaines catégories de personnes ont des besoins nutritionnels spécifiques.

  •  La femme enceinte : il lui faut davantage d’énergie pour couvrir ses besoins et ceux de bébé. Certains micronutriments lui sont indispensables : c’est le cas de la vitamine B9 qui intervient dans le bon développement nerveux du fœtus. Le cas aussi du calcium et de la vitamine D qui vont assurer une bonne minéralisation des os de bébé et lui permettre de constituer ses réserves. Sans oublier le fer, bien sûr !
  • Les personnes âgées : la diminution de la masse musculaire et la réduction des activités physiques entraînent une modification de leurs besoins. Il leur faut des protéines pour compenser la « fonte musculaire ». Du calcium et de la vitamine D afin de lutter contre la déminéralisation des os et éviter les risques d’ostéoporose. Très précieuses aussi, les fibres, si utiles pour le transit.

 

Ideal meal | , , , | Ajouter un commentaire