logo

MENU
décembre 2017

Les aliments brûle-graisses : quels sont leurs secrets ?

Les aliments brûle-graisses : quels sont leurs secrets ?

Les aliments brûle-graisses : quels sont leurs secrets ?

 

Produits allégés, comprimés brûle-graisses, coupe-faim ou diurétiques : les français dépensent 3,6 milliards d’euros en moyenne par an sur le marché de la minceur. Mais dès l’arrêt des « traitements », la nature reprend ses droits : privé artificiellement de graisses, le cerveau refait ses stocks et l’embonpoint revient, voire empire.

La meilleure solution ? Adopter de nouvelles habitudes en misant au quotidien sur des aliments naturellement brule-graisses, anti-fringale, qui stimulent notre métabolisme.

 

Fibres habiles des asperges, céleri, poivrons et aubergines

Les fibres solubles des asperges, des poivrons et du céleri ont la particularité de capter une grande partie des graisses avant leur assimilation par l’organisme, pour les éliminer via les selles. Quant à l’aubergine, elle ralentit la transmission des graisses à l’organisme et limite ainsi leur stockage et le taux de lipide dans le sang.

 

Céréales vraiment « complètes »

Plus calorifiques que les légumes, les céréales complètes (riz, pâtes, blé, son d’avoine, etc.) doivent être présentes à chaque repas. Leurs fibres solubles rassasient et limitent la surconsommation d’aliments  gras. Riches en glucides, protéines, lipides et sels minéraux, elles empêchent toute forme de dénutrition, contrairement aux régimes trop restrictifs.

 

Cocktail de choc des choux

Les choux, de Bruxelles, -fleurs, brocolis, romanesco abritent un cocktail très intéressant de composants : vitamine C, cobalt, zinc et magnésium. Avant que les graisses ne soient assimilées par l’organisme, donc stockées dans les tissus adipeux, ce cocktail les élimine. Les choux sont donc un allié minceur par excellence.

 

Légumineuses anti-fringales

Les légumineuses sont les végétaux dont les fruits se développent en gousses : haricots verts, blancs, rouges, frais ou secs, pois, pois chiches et petits pois, lentilles, graines de soja. Leur richesse en protéines végétales permet de faire le plein d’énergie : elles éliminent les fringales et donc le risque de grignotage entre les repas.

 

Pomme, ananas et kiwi, fruits star

Une fois dans l’estomac, la pectine de la pomme absorbe l’eau, les lipides et les glucides. Elle active donc la digestion, le transit et l’élimination des graisses. Recommandation : consommer une pomme un quart d’heure avant les repas. L’ananas frais (en boite il perd ses propriétés) et le kiwi ont la même action coupe-faim due aux fibres, mais ils contiennent en sus de la broméline, une enzyme qui combat les cellules graisseuses déjà installées.

 

Catherine Terrand

 

Ideal meal | , , , , | Commentaires fermés