logo

MENU
Blog Archives

Ideal Green ou comment Edenred s’engage dans l’économie circulaire

economie-circulaire

Penser autrement et faire évoluer ses pratiques et celles de l’ensemble de ses parties prenantes au profit de l’environnement : tel est l’objectif poursuivi par Edenred à travers le pilier « Green » de sa politique RSE.

Améliorer le cycle de vie des produits

De l’impression jusqu’à la collecte, l’intégralité des titres papier des solutions Edenred (Ticket Restaurant®, Ticket Service®, Ticket Kadéos® et Ticket CESU) suit un cycle vertueux :

  • les titres sont fabriqués en papier certifié FSC Recyclé* (avec 100 % de matières recyclées) ;
  • ils sont fabriqués en France par Edenred et labellisés Origine France Garantie depuis 2015
  • après utilisation, 100 % des titres sont recyclés. Il en va de même de tous les déchets de production, des brochures et des cartons d’emballage.

En 2016, le passage au papier recyclé aura ainsi permis non seulement d’éviter l’abattage de 6 800 arbres, mais aussi d’économiser 140 tonnes de papier, 1 002 000 kWh d’énergie et 21 650 000 litres d’eau. Dans la continuité de ces actions, la carte Ticket Restaurant® a été conçue et déployée dans le cadre d’une démarche d’économie circulaire. Composée à 98,4 % de plastique et à 1,6 % de métaux, la carte voit la totalité de ses matériaux revalorisés. Pour cela, Edenred implique l’ensemble des utilisateurs de la carte dans la mise en place d’un nouvel éco-geste : le renvoi des cartes arrivées à échéance pour permettre leur recyclage. Assuré en France par Bigarren Bizi, celui-ci ne nécessite aucune intervention chimique. Un dispositif unique et innovant qui a été primé en 2016.
Pour comprendre et comparer l’impact environnemental des deux types de support (papier et carte), Edenred France a mené en décembre 2016 une analyse du cycle de vie (ACV) de ses produits. Il en ressort que la comparaison est globalement favorable à la carte Ticket Restaurant® par rapport aux titres papier.

Sensibiliser à l’économie circulaire et à l’usage raisonné des ressources

Parallèlement à ce volet industriel, Edenred sensibilise ses parties prenantes pour les inciter à agir de façon « green » et responsable, à travers deux approches complémentaires : la mobilisation des collaborateurs et la mise en œuvre de projets transverses.
Pour cela, Edenred s’appuie notamment sur l’Ideal Green Day, un rendez-vous annuel pendant lequel les collaborateurs sont sensibilisés aux problématiques environnementales. Dans ce cadre, a été organisé en 2016 le premier forum de l’économie circulaire.

Par ailleurs, Edenred met tout en œuvre pour faciliter en son sein les éco-gestes au quotidien, grâce à des partenariats avec des acteurs tels que AFB, Lemontri et Les Bouchons de l’espoir, pour offrir une deuxième vie aux déchets de vie de bureau.
Proposé par la Direction des services informatiques d’Edenred, le projet FBI (« Faites bonne impression ») met à disposition de chaque collaborateur un tableau de bord de sa consommation de papier pour les impressions, de manière à les sensibiliser sur leur impact environnemental.
Au-delà de ses collaborateurs, Edenred a à cœur de sensibiliser l’ensemble de ses parties prenantes aux enjeux environnementaux à travers des projets menés avec Reforest’Action, qui permettent le reboisement de parcelles de forêts.

* La certification Forest Stewardship Council® (FSC) garantit une gestion forestière écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable.

Ideal green | , , , , , | Commentaires fermés

Bien-être au travail : Edenred s’engage

Bien-être et solidarité au travail : Edenred s’engage

Bien-être et solidarité au travail : Edenred s’engage


41 % des salariés estiment que la qualité de vie au travail est un des éléments les plus importants dans la vie en entreprise. Conscient de cela, Edenred s’implique pour favoriser le bien-être au travail et faciliter l’implication solidaire de ses salariés à travers le pilier « Ideal Care » de sa politique RSE.

Favoriser le bien-être au travail :

A travers une politique RH engagée, Edenred met en place des dispositifs innovants en faveur du développement des compétences au sein de l’entreprise, de l’égalité des chances et de l’amélioration de l’environnement de travail.

Des espaces :

Edenred propose d’abord des espaces de travail pensés pour « travailler autrement », mettre en œuvre des nouvelles pratiques collaboratives, ou tout simplement se sentir bien : un forum, grand espace modulable dédié à l’organisation d’événements ou de réunions impromptues ; l’Eden Room, espace collaboratif et inspirant ; mais aussi un coin nature, des salles de silence, des « walking desks »…

Des moments dédiés :

Des semaines « BEE Redy » consacrées au bien-être permettent aux collaborateurs d’expérimenter des pratiques et des astuces simples et bénéfiques pour la santé et le bien-être en général, sur un thème précis tel que le sommeil, la luminothérapie, etc.

Un accompagnement de chaque collaborateur :

En matière de formation, une plateforme d’apprentissage à distance a été déployée. Celle-ci permet de constituer des parcours individualisés et d’offrir un apprentissage adapté au rythme et aux besoins de chacun. En outre, les managers sont spécifiquement accompagnés dans le développement de leurs compétences à travers notamment un forum qui leur permet d’échanger avec leurs pairs et de faire évoluer leurs pratiques managériales.

Faciliter l’implication solidaire :

Edenred offre à ses salariés la possibilité d’agir dans le cadre de partenariats solidaires et de temps de mobilisation dédiés.
Dans le cadre de l’engagement d’Edenred aux côtés de Planète Urgence, 11 collaborateurs ont ainsi pu partir en Congé Solidaire®. Par ailleurs, 450 salariés ont été formés aux gestes qui sauvent lors d’une opération appelée « Yes We Care ».
Lors des journées internationales de la solidarité, les collaborateurs sont invités à faire des dons de biens pour contribuer aux maraudes de la Croix-Rouge. Bien sûr, tout au long de l’année, les collaborateurs peuvent offrir leurs titres Ticket-Restaurant® à la Croix-Rouge française dans le cadre de l’opération « Restaurons la solidarité ».

Ideal care | , , , | Commentaires fermés

Chez Edenred, l’idéal est dans le Meal

Ideal Meal - Edenred France

Cours de cuisine Ideal Meal day – 16 Octobre 2014

L’ambition d’Edenred à travers Ideal Meal, le pilier « alimentation » de sa politique RSE, est de rendre accessible au plus grand nombre une alimentation saine et responsable.

Les enjeux de l’alimentation sont au cœur du métier d’Edenred, à travers notamment Ticket Restaurant®, une solution qui aide depuis 1963 les salariés à prendre un repas au cours de leur journée de travail.
Sachant que, selon l’Organisation mondiale de la santé, près de 15 % de la population française ne mange pas à sa faim ou fréquente les associations d’aide alimentaire et que, d’autre part, l’obésité est le 5e facteur de risque de décès en France, Edenred tient à promouvoir à travers son programme Ideal Meal les pratiques d’une alimentation saine et responsable, accessible à tous.

ideal_meal2

Assurer l’accès à l’alimentation au plus grand nombre

A travers l’opération « Restaurons la solidarité », Edenred France finance les actions d’aide alimentaire de la Croix-Rouge au moyen du don de titres-restaurant papier et dématérialisés. Le principe est simple : chaque euro donné représente un repas complet distribué à une personne en situation de fragilité. 3,5 millions d’euros ont ainsi été collectés depuis 2002.

restauron_solidariteRSE

Par ailleurs, le chèque d’accompagnement personnalisé (CAP) Ticket Service permet à des collectivités et des entreprises de soutenir des personnes en difficulté en assurant la couverture de leurs besoins essentiels tels que l’alimentation, l’habillement et l’énergie. Edenred France met à disposition des utilisateurs des supports d’information présentant les bonnes pratiques pour manger équilibré ou réaliser des économies d’énergie.

Transmettre les clés d’une alimentation équilibrée

Initié en 2009 par Edenred, FOOD (Fighting Obesity through Offer and Demand) est un programme européen qui s’adresse aux restaurateurs pour les inciter à proposer et à promouvoir une alimentation équilibrée, notamment auprès des salariés. Dans le cadre de ce programme, un baromètre répertorie chaque année les bonnes pratiques et astuces des restaurateurs pour améliorer l’équilibre de leurs menus. En outre, chaque année, tous les collaborateurs d’Edenred sont appelés à se mobiliser autour de cet objectif lors de la journée mondiale de l’alimentation, le 16 octobre.

Promouvoir les clés d’une alimentation responsable

 Forum de l’alimentation responsable 2016. Au-delà du contenu de nos assiettes, Edenred a conscience de l’impact de notre alimentation sur notre santé et sur l’environnement. Adopter une alimentation responsable, c’est lutter contre le gaspillage alimentaire, privilégier les circuits courts et choisir des produits de saison, si possible bio.Dans cette optique, Edenred a organisé en 2016 un forum de l’alimentation responsable afin de sensibiliser ses collaborateurs et ses parties prenantes en mettant à l’honneur des initiatives de partenaires et de clients.

Ideal meal | , , , , , , | Commentaires fermés

Ces fruits atypiques qui gagnent à être connus… ou pas !

Baby kiwi, kiwano, sapote noir, durian… Ils sont méconnus et originaux par leur saveur, leur odeur, leur texture, leurs propriétés nutritives, ou tout simplement leur apparence. Voici une sélection de 4 fruits atypiques et… savoureux ?

Le baby kiwi

A peine plus gros qu’un grain de raisin (entre 8 et 15 grammes), sans poil, Actinidia arguta est un mini-kiwi originaire d’Asie. Il se cueille dès début septembre dans le sud-ouest de la France. Plus sucré et plus riche en vitamine C, magnésium, calcium et oligo-éléments que le kiwi traditionnel, il est apprécié par les gourmands qui veulent garder la ligne, car il est pauvre en calories et riche en fibres.

bebe_kiwi

Le kiwano

Long d’une dizaine de centimètres, ce cucurbitacé surprend par sa peau parsemée d’épines cornues qui lui vaut le nom vernaculaire de concombre cornu d’Afrique. Sa chair translucide est verte, juteuse et contient de nombreuses petites graines. Le kiwano possède un goût original rappelant ceux du melon, du citron, de la banane, du kiwi et du concombre. Riche en eau (90 %), il est aussi une bonne source de vitamine C, de fibres, de potassium et de fer.

kiwano_2

 La sapote noire (ou caca poule)

Il existe un aliment qui a la couleur et la saveur du chocolat… avec tous les avantages d’un fruit. La sapote noire est peu calorique (seulement 45 calories pour 100 grammes) et possède une faible teneur en matières grasses et graisses saturées. Très riche en vitamine A, elle contient également quatre fois plus de vitamine C que l’orange ! Elle possède de nombreux nutriments, minéraux et oligo-éléments, du magnésium, du fer ainsi que des fibres. Inconvénient : la préparation du fruit, qui se mange cuit, est longue et peut être décourageante.

sapote_noire

 Le durian

Bien connu en Asie du Sud-est, ce fruit est réservé aux initiés. Il se distingue en effet par une odeur indescriptible et reconnaissable entre mille tant elle peut sembler désagréable. Pourtant, ce « roi des fruits » possède des qualités nutritives insoupçonnées : riche en vitamine C, acide folique, vitamines B6 et A, il contient des minéraux comme le potassium, le magnésium ou le fer (liste non exhaustive). Sa teneur élevée en fibres le rend très efficace pour améliorer le transit intestinal.

 

durian

Ideal meal | , , , , , | Ajouter un commentaire

3 bonnes raisons de manger de la citrouille…même après Halloween !

3 bonnes raisons de manger de la citrouille

 

Star d’Halloween, fête pendant laquelle elle est sculptée et décorée, la citrouille possède également des vertus nutritives encore méconnues. Le monde Ideal d’Edenred vous donne 3 bonnes raisons de faire une place dans votre assiette, à cette cucurbitacée originaire d’Amérique du Sud !

1. (Presque) tout est bon dans la citrouille

Adeptes de l’anti-gaspillage alimentaire, voici un légume dans lequel rien ne se perd… ou presque. Sa chair tendre peut être cuisinée à toutes les sauces (purée, gratin, velouté, etc.) et même en dessert sucré (tarte, cake, flan, etc.). Les graines de citrouille contiennent des protéines, du zinc et des acides gras essentiels. Elles peuvent elles aussi se déguster grillées ou caramélisées ; enfin, les fleurs, elles aussi comestibles, constituent un bon apport de vitamine A.

2. La citrouille est peu calorique

La citrouille (comme toutes les cucurbitacées) est composée à plus de 90 % d’eau et constitue donc un allié minceur de choix ! En plus d’être peu calorique, elle est très nourrissante car elle a une consistance proche de celle de la patate douce. Enfin, sa haute teneur en fibres en fait une aide non négligeable pour stimuler le transit intestinal. Cette cucurbitacée est donc un aliment qui peut même être dégusté pendant les régimes.

3. La citrouille donne bonne mine !

Comme sa pigmentation orangée le laisse deviner, cette courge regorge d’antioxydants au même titre que les carottes ou les patates douces. Elle est également riche en bêta-carotène (plus de 40 % de l’apport journalier) que le corps transforme ensuite en vitamine A. Cette vitamine qui a une action régénératrice sur les tissus et les cellules permet entre autres d’atténuer les effets du vieillissement cutané.
Pour toutes ces raisons, si cette année vous videz des citrouilles pour en faire des lanternes d’Halloween, oubliez la poubelle et récupérez la chair et les graines en faire de bons petits plats !

Ideal meal | , , , , | Ajouter un commentaire

SEEPH 2017 : une semaine dédiée à l’emploi des personnes handicapées

SEEPH 2017 : une semaine dédiée à l’emploi des personnes handicapées

La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) se tiendra du 13 au 19 novembre prochains. A cette occasion, des manifestations auront lieu partout en France, mais également en Belgique, en Espagne et en Italie. Edenred France est partenaire de l’événement.

Organisé par LADAPT, ce rendez-vous désormais incontournable a pour objectif de modifier la perception du handicap dans notre société et notamment au sein de l’entreprise.

La conférence d’ouverture se tiendra le lundi 13 novembre à l’Hôtel de Ville de Paris. Y seront abordés les thèmes principaux de la semaine :

  •  l’ « emploi accompagné », un dispositif comportant à la fois un accompagnement médico-social et un soutien à l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés ; il vise à leur permettre d’accéder au marché du travail et de se maintenir dans l’emploi ;
  • l’emploi des jeunes diplômés en situation de handicap ; une attention particulière sera portée à l’insertion sociale et l’inclusion dans la cité.

A cet occasion Sonia Otmani, chef de projet RH et handicap chez Edenred France, présentera « Handi & Cap » : une campagne permettant aux étudiants en situation de handicap d’accéder plus facilement aux études supérieures.

Cette semaine est aussi l’occasion de mettre en relation les candidats en situation de handicap et les entreprises à la recherche de nouveaux talents. Plusieurs rencontres seront donc organisées, parmi lesquelles le Forum Emploi & Handicap parisien, le mercredi 15 novembre à la Halle Georges Carpentier (Paris 13e), où les candidats pourront postuler en direct à plus de 300 offres de formation et d’emploi (CDD, CDI, stages) dans une grande variété de secteurs. Un Forum qui s’enrichit cette année de nouveaux « villages » consacrés aux PME/TPE, à la formation et à l’insertion, ainsi qu’aux étudiants. Conférences, coaching, relooking et ateliers emploi seront également proposés aux visiteurs. Edenred y sera représenté par l’association Hangagés.

Pour les candidats qui ne pourront pas se déplacer, un salon virtuel de recrutement, « Job pour tous », sera organisé pour la première fois cette année. Proposé par l’association Hanploi CED en partenariat avec CHEOPS, ce salon permettra de rapprocher employeurs et candidats en situation de handicap par l’intermédiaire d’une plateforme permettant aux employeurs privés ou publics de mener des entretiens en ligne, par téléphone, visioconférence ou chat.

Au total, 150 actions se dérouleront sur tout le territoire français au cours de la semaine. Vous trouverez le programme complet sur le site de la SEEPH.

LADAPT, association loi 1901 reconnue d’utilité publique, accompagne la personne handicapée dans son combat ordinaire, celui de sa vie quotidienne, afin de « vivre ensemble, égaux et différents ».

Hangagés est une association qui met en réseau des entreprises mobilisées pour l’emploi des personnes handicapées.

Ideal care | , , , , , , , | Ajouter un commentaire

Baromètre FOOD 2017 – Les nouvelles technologies transforment les habitudes alimentaires

Baromètre FOOD 2017

Baromètre FOOD 2017

La cinquième édition du baromètre FOOD, une étude menée par Edenred dans 8 pays européens sur les habitudes alimentaires des salariés, s’intéresse notamment au rôle que pourraient jouer les nouvelles technologies dans ce domaine. En voici les principaux enseignements.

Cette nouvelle édition du baromètre FOOD révèle la prise de conscience croissante de l’importance d’une alimentation saine et équilibrée, aussi bien du côté des salariés européens que de celui des restaurateurs.

En effet, 3 salariés sur 4 en Europe font de la qualité nutritionnelle un critère important dans leur choix de restaurant. De même, la valeur nutritionnelle est le 2ème critère de choix d’un plat, au moment du déjeuner, après « l’envie du moment ». Il existe toutefois de fortes disparités entre les pays européens : seuls 28 % des Français prennent en compte ce critère dans leur décision, alors qu’il est déterminant pour 73 % des Espagnols.

Par ailleurs, 30 % des restaurateurs européens déclarent observer un accroissement de la demande de repas équilibrés. Cette tendance est toutefois nettement moins marquée en France (16 %) que dans d’autres pays comme l’Espagne ou le Portugal (plus de 60 %).

Sur le plan des moyens déployés pour accompagner l’évolution des habitudes alimentaires, le baromètre dévoile le rôle que pourraient jouer les nouvelles technologies dans ce domaine. Ainsi, 50 % des salariés européens estiment que les nouvelles technologies pourraient leur permettre d’adopter une alimentation plus saine. De leur côté, 46 % des restaurateurs partagent cet avis et considèrent qu’elles seraient un moyen de répondre à l’exigence croissante d’une alimentation de qualité. La France reste toutefois en retrait puisque 87 % des restaurateurs n’en voient pas l’utilité.

Le programme FOOD (Fighting Obesity through Offer and Demand), porté par 9 filiales européennes d’Edenred, encourage les salariés à opter pour une alimentation saine et incite les restaurateurs à leur proposer des menus équilibrés lors de la pause déjeuner.

Le communiqué de presse

Découvrez les résultats du 5e baromètre FOOD

Suivez les résultats du baromètre sur twitter #LetsTalkFood

 

Ideal meal | , , , , , | Ajouter un commentaire

« Job pour tous » : un salon virtuel pour l’emploi des personnes handicapées

banniere_hanploi_550

Dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, du 6 au 17 novembre 2017, l’association Hanploi CED lance « Job pour tous », le premier salon virtuel de recrutement dédié aux travailleurs handicapés. Edenred est partenaire de cet événement.

Organisé en partenariat avec CHEOPS, réseau de structures d’accompagnement des personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi, le salon « Job pour tous » permettra de rapprocher employeurs et candidats en situation de handicap sans qu’aucun d’entre eux n’ait à se déplacer.

Pour cela, un site a été ouvert dès septembre, permettant ainsi aux employeurs privés ou publics de déposer gratuitement leurs offres d’emploi à destination des travailleurs handicapés de leur département. Les personnes handicapées en recherche d’emploi peuvent dès à présent s’inscrire et rechercher des offres. Tous types de contrat peuvent être proposés : stage, alternance, CDD ou CDI.

La plateforme mise en place pour les semaines des 6 et 17 novembre donnera la possibilité aux employeurs de mener des entretiens en ligne, par téléphone, visioconférence ou chat.

Cet événement donnera aux employeurs qui souhaitent s’engager en faveur de l’emploi de personnes handicapées l’opportunité de trouver les bons candidats pour les postes qu’ils ont à pourvoir. Cette initiative est également un vrai soutien pour les TPE /PME qui, grâce à la participation des grandes entreprises, pourront accéder gratuitement au salon. Enfin, pour les demandeurs d’emploi en situation de handicap, « Job pour tous » constitue une plateforme de rencontre accessible et efficace avec de grands employeurs de leur région.

Alors que l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap reste très inférieur à l’objectif fixé par la loi, ce type d’initiative peut faciliter le « matching » entre les besoins des employeurs et les profils des candidats.

En savoir plus et participer à « Job pour tous » 

 

Ideal care | , , , , , , , | 1 Commentaire

Le Big Love Caffè, une joyeuse cantine sans gluten

pizza500

Niché dans le haut du Marais, ce brunch branché est le dernier né de la chaine de restaurants Big Mamma (après East Mamma, Obermamma et Mamma Primi). Nous l’avons testé pour vous.

Le Big Love Caffè est un plaisir qui se mérite. Le restaurant ne prenant pas de réservation, il faut se présenter sur place et, souvent, s’inscrire sur une liste ; mais cela vaut la peine d’attendre. La seule vue de la vitrine donnant sur la rue Debelleyme, avec sa charcuterie exposée derrière une baie vitrée art déco, donne envie de s’y attabler. L’accueil et la gentillesse du personnel font le reste.

On y va pour les brunchs qui sont servis tous les jours, y compris en semaine, et pour la qualité des produits, notamment la charcuterie italienne merveilleusement coupée. Nous avons testé la spécialité du chef, les pizzas sans gluten dont la pâte n’a rien à envier à celle des pizzas classiques. La carte regorge aussi de recettes plus recherchées qui varient tous les mois, telles les pâtes au homard et aux herbes fraîches. Les desserts de grand-mère (granola, pancakes, pain perdu) sont servis dans une vaisselle fleurie et colorée qui donne l’impression d’être parti en vacances, le temps d’un déjeuner, en plein cœur de l’Italie.

Dans la salle tout en longueur, les tables sont alignées et l’on a l’impression de manger tous ensemble dans une joyeuse cantine. Le petit plus : la cuisine est apparente et on a le privilège, si l’on est installé au fond de la salle, de voir les cuistots à l’œuvre.

 Le cadre

 

Le Big Love Caffè, une joyeuse cantine sans gluten

La vitrine du Big Love Caffè donne sur la rue Debelleyme, 75003 Paris.

 

Le Big Love Caffè : salle tout en longueur

Le Big Love Caffè : salle tout en longueur

Le Big Love Caffè une décoration somptueuse.

La sublime machine à café tout droit sortie de l’Italie des années 50 – Le Big Love Caffè une décoration somptueuse.

 

 

Big Love Caffè vaisselle fleurie

Big Love Caffè vaisselle fleurie

Les entrées du Big Love Caffè

 

Burrata - Le Big Love Caffè

Burrata – Le Big Love Caffè

 

Jambon Culatello «del Fondatore» - Big Love Caffè

Jambon Culatello «del Fondatore» – Big Love Caffè

 

Les plats du Big Love caffè

La pâte à la truffe : aux truffes noires du Molise, mascarpone et petits champignons - Le Big Love Caffè

La pâte à la truffe : aux truffes noires du Molise, mascarpone et petits champignons – Le Big Love Caffè

 

Lobster Pasta  : homard, bisque, herbes bien fraîches et tomates cerises - Le Big Love Caffè

Lobster Pasta : homard, bisque, herbes bien fraîches et tomates cerises – Le Big Love Caffè

Le Big Love Caffè, une joyeuse cantine sans gluten

Le Big Love Caffè : pizza sans gluten & pâtes au homard

 

 

Les déserts & Café du big love caffè

Pancake aux fruits frais : big pancake à la ricotta de bufflonne, fruits de saison, amandes, spring kiff.  Big love Caffè

Pancake aux fruits frais : big pancake à la ricotta de bufflonne, fruits de saison, amandes, spring kiff. Big love Caffè

Granola de la Mamma : crunchy granola, yaourt grec, fraises, myrtilles, pistaches - Big Love Caffè

Granola de la Mamma : crunchy granola, yaourt grec, fraises, myrtilles, pistaches – Big Love Caffè

 

 

 

Café crème : Big Love Caffè

Café crème : Big Love Caffè

 

La carte du Big Love Caffè 

Ideal meal | , , , , , , | Ajouter un commentaire

Eco-citoyenneté : des bonnes pratiques (même) au bureau !

eco-gestes2

Surveiller sa consommation d’eau, d’électricité, de chauffage, de papier : à la maison, cela va de soi, au travail, c’est moins évident. Voici une liste non exhaustive des principales sources de gaspillage et de pollution au bureau.

En France, les bureaux représentent 208 millions de m2 de locaux qui consomment 275 kWh ep./m2.an, dont 56 % pour le chauffage et 32 % pour les usages spécifiques de l’électricité (multimédia, éclairage). 13 millions d’actifs (46 % de la population active française) y passent en moyenne 200 jours par an. Dans de telles conditions, lutter contre le gaspillage au bureau est essentiel, aussi bien pour des raisons environnementales qu’économiques.

Pour ce faire, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) publie chaque année des guides pratiques sur les « éco-gestes » qui permettraient de réduire l’impact énergétique de notre activité au bureau.

Près de 85 kg de papier par an et par salarié

Paradoxalement, l’essor du numérique n’a pas encore entrainé une diminution de la consommation de papier. Celui-ci représente 75 % des déchets de bureau. Chaque salarié en consomme entre 70 et 85 kg par an (soit 3 ramettes par mois).

Selon l’ADEME, 25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression et 16 % des impressions ne sont jamais lues. Les impressions oubliées sur l’imprimante ou jetées sans être lues représentent 400 M€ chaque année.

Le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois, le carton jusqu’à 10 fois ; pourtant, le recyclage reste plus important à domicile (41 % des papiers recyclés) qu’au bureau (20 %) ! Au final, le recyclage des papiers évite l’émission de 390 000 tonnes de CO2 par an, soit les émissions annuelles de 200 000 voitures.

  • En conclusion, n’imprimez que lorsque c’est nécessaire, favorisez l’impression en noir et blanc et le recto-verso et donnez une seconde vie à vos documents imprimés en les utilisant comme brouillons.

L’impact environnemental d’Internet

Invisible car dématérialisée, l’utilisation d’Internet représente à elle seule 2 % des émissions de CO2 dans le monde. En effet, faire une recherche sur le web, télécharger et stocker un document en ligne, envoyer ou conserver un e-mail sont autant de gestes anodins, et apparemment immatériels, qui laissent une empreinte bien réelle sur l’environnement. En 2019, Internet engendrera plus d’émissions de carbone que l’ensemble des avions dans le monde…

L’ADEME a calculé que les échanges d’e-mails dans le cadre professionnel génèrent chaque année d’énormes quantités d’émissions de gaz à effet de serre : 13,6 tonnes équivalent CO2( ) pour une entreprise de 100 salariés — soit environ 13 allers-retours Paris-New York — ou encore 136 kg équivalent CO2 par salarié, sur la base de 58 courriels reçus et 33 courriels envoyés, d’une taille moyenne de 1 Mo, par salarié chaque jour.

  • Faites donc attention à cibler les destinataires de vos messages pour en réduire le nombre, à limiter les pièces jointes et à trouver des alternatives quand elles sont trop lourdes ; pensez aussi à supprimer vos spams et messages inutiles !

L’éclairage inutile

Depuis juillet 2013, un arrêté réglementant l’éclairage intérieur et extérieur des bâtiments non résidentiels est entré en vigueur. Celui-ci dispose notamment que l’ensemble des installations d’éclairage des bâtiments non résidentiels doivent être éteintes entre 1h et 7h du matin. De la théorie à la pratique, l’application de cette mesure n’est pas toujours respectée. Pourtant, l’optimisation des éclairages de bureaux pourrait entraîner jusqu’à 70 % de dépenses en moins sur ce poste.

  • Cela n’a l’air de rien, mais pensez à éteindre la lumière en quittant votre bureau !

Le saviez-vous ? Le quartier de La Défense (Ile-de-France) fait partie des sites les plus éclairés en France. Selon B&L Evolution, bureau d’études en développement durable, l’éclairage de ses tours représente, en un seul mois, la consommation annuelle de 4 000 ampoules ou l’équivalent de de 53 500 ampoules allumées quatre heures par jour pendant toute l’année.

1 Kilowatt/heures d’énergie primaire par mètre carré et par an : unité de mesure de la consommation d’énergie primaire. Elle sert notamment à mesurer la performance énergétique d’un bâtiment.

2 Equivalent CO2 : unité créée pour mesurer l’impact des gaz à effet de serre en matière de réchauffement climatique.

Téléchargez le guide de l’ADEME 

Ideal green | , , , , | Ajouter un commentaire