logo

MENU
Ideal green
Home » Ideal green » Le recyclage de la carte Ticket Restaurant® comment ça marche ?

Le recyclage de la carte Ticket Restaurant® comment ça marche ?

| Ideal green | avril 04, 2018

Recyclage Ticket-Restaurant®

Recyclage Ticket-Restaurant®

Edenred France fait évoluer ses pratiques au profit de l’environnement et innove en matière de recyclage : la carte Ticket Restaurant® a une deuxième vie et est revalorisée à 100%.

Edenred développe un nouvel éco-geste : collecter et recycler les cartes à puce. En effet, chaque année ce sont des dizaines de tonnes de cartes périmées qui finissent coupées, jetées à la poubelle pour finir incinérées. Pour encourager l’économie circulaire et la revalorisation de toutes les cartes Ticket Restaurant® arrivées à expiration, nous avons créé et instauré deux dispositifs à destination des utilisateurs :

  • La nouvelle carte reçue par l’utilisateur est accompagnée des modalités de renvoi de l’ancienne afin que celle-ci puisse être recyclée ;
  • Des urnes de collecte des cartes périmées sont installées à la demande de nos clients dans leurs locaux, ce qui permet de grouper les envois et d’inciter une nouvelle fois les utilisateurs à recycler leur carte périmée.

Cette innovation a été récompensée lors de la 4ème Nuit de la RSE : lauréat or dans la catégorie « Dimension Innovation et Services RSE ».
Notre partenaire, en charge du recyclage, a développé un procédé unique de recyclage des cartes par broyage mécanique. Cette méthode est bien moins coûteuse en énergie et en eau que les traditionnels processus hydro- et pyro-métallurgiques, elle est bien moins polluante puisqu’elle ne nécessite aucune intervention chimique, et elle permet de revaloriser 100% des matériaux, c’est-à-dire la partie métallique qui représente 1,6% de la composition de la carte, mais également le plastique qui en représente 98,4%, et qu’il était difficile de revaloriser avec les procédés traditionnels.

Nous espérons que notre initiative fera écho auprès de tous et enclenchera le déploiement de cet éco-geste.
Morgane Degeiter

Partager :Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Aucun commentaire