logo

MENU
Ideal meal
Home » Ideal meal » Manger local : un choix gagnant pour notre santé

Manger local : un choix gagnant pour notre santé

| Ideal meal | janvier 05, 2018

 

Manger local : un choix gagnant pour notre santé

Manger local : un choix gagnant pour notre santé

 

En janvier 2016, l’Assemblée nationale votait à l’unanimité une proposition de loi de Brigitte Allain, députée de la Dordogne, concernant l’ancrage territoriale de notre alimentation. Parmi les suggestions de son rapport intitulé « Et si on mangeait local ? » figure le fameux objectif de 40% de produits locaux et 20% de bio d’ici 2020 dans la restauration collective publique, dont les cantines scolaires, auquel 76% de français sont favorables (sondage IFOP 2016).

Si manger local fait autant consensus, c’est parce que les bénéfices à la clé sont très nombreux !

Manger local est meilleur pour la santé : N’ayant pas à voyager, fruits et légumes sont cueillis à maturité, quand leur saveur et leurs apports nutritionnels (vitamines et minéraux) sont au maximum. De  plus, ils ne sont pas traités avec des conservateurs après récolte, puisque consommés rapidement.

C’est aussi manger de saison, des produits du terroir : Il est prouvé que cultivés de façon naturelle et non forcée, fruits et légumes sont encore plus riches en vitamines et minéraux. Et on redécouvre des légumes oubliés qui apportent de la variété dans nos assiettes.

Les produits locaux ont plus de goût : leur goût en effet disparaît dans les jours qui suivent leur récolte ou lors de transports traumatisants (réfrigérés par exemple).                  

Manger local est plus économique : pas de coûts de transport et moins d’intermédiaires !

Ce mode de consommation est plus éthique : il permet de soutenir les producteurs locaux, d’encourager le tissu économique local, et aussi de préserver un patrimoine culturel comme des savoir-faire ou des paysages agricoles.

C’est aussi un acte écologique : Moins de transport égal meilleur bilan carbone. Et soutenir le réseau local c’est soutenir les AMAP, les Ruches qui dit oui et les sites de vente directe de tous les producteurs bio.

Catherine Terrand

 

Partager :Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Aucun commentaire