logo

MENU
Ideal meal
Home » Ideal meal » Congeler ses aliments : le bon, le mauvais, le vrai et le faux !

Congeler ses aliments : le bon, le mauvais, le vrai et le faux !

| Ideal meal | avril 28, 2017

 

Congeler ses aliments : le bon, le mauvais, le vrai et le faux

Congeler ses aliments : le bon, le mauvais, le vrai et le faux

 

Congeler soi-même ses aliments offre deux grands avantages : limiter le gaspillage alimentaire et aussi, avoir le plaisir de cuisiner des petits plats quand on a du temps devant soi ou au moment où les ingrédients sont de saison.

De plus, les aliments congelés sont plutôt bons pour la santé, puisqu’ils gardent une teneur en nutriments très proche des aliments frais. Seule la vitamine C contenue dans les fruits et légumes subit une perte de 15 à 20 %, identique toutefois à celle mesurée dans les jours qui suivent leur récolte.

 

La congélation « maison » doit toutefois suivre quelques règles :

  • Pour les fruits et légumes crus : les congeler bien frais, le plus vite possible après récolte mais à maturité. Et bien les laver.
  • Dater les sacs d’aliments congelés pour bien gérer leur rotation et ne pas les garder trop longtemps. Côté cru : 3 à 4 mois pour les poissons, 12 mois pour la plupart des fruits et des légumes, 6 mois pour le steak haché, le poulet en morceaux ou le porc, 12 mois pour les autres viandes. Côté cuit : un à 2 mois pour le pain ou les viennoiseries, 2 mois pour les restes de plats cuisinés « maison ».
  • Eviter de congeler des aliments dont la texture peut être modifiée désagréablement. Par exemple : les légumes et fruits avec une forte teneur en eau (melon, tomates….), les fromages frais et à pâte molle, les pommes de terre cuites, la mayonnaise, la crème pâtissière, les œufs cuits et les aliments frits.
  • Ne jamais congeler un aliment laissé à température ambiante ou qui pourrait avoir été mis en contact avec bactéries.
  • Ne jamais recongeler un aliment qui vient d’être décongeler, sauf à l’avoir recuit ou cuisiné entretemps.

 

Citron congelé : débrouiller le vrai du faux !

Nombre d’articles ont mis en avant  les avantages du citron congelé. Certains, pragmatiques, expliquent que cette astuce de cuisinier permet de le râper en entier, sans l’éplucher et sans rien perdre. Les plats sur lesquels ce citron râpé est saupoudré gagnent une subtile saveur. Par ailleurs, cela permet de bénéficier de toute la vitamine C du fruit. Le zeste en effet en contient 5 à 10 fois plus que le jus. A condition toutefois que le citron soit bio, sinon le zeste est un concentré de pesticides.

D’autres articles, plus fantaisistes, et sans études scientifiques sérieuses à l’appui, affirment que le citron congelé râpé peut remplacer avantageusement une chimiothérapie pour certains cancers. Sans doute faut-il se garder de les prendre au pied de la lettre !

 

Catherine Terrand

 

Partager :Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>