logo

MENU
Ideal meal
Home » Ideal meal » La chasse au sucre est ouverte : voici où il se cache !

La chasse au sucre est ouverte : voici où il se cache !

| Ideal meal | août 17, 2017

 

m&m's

La chasse au sucre est ouverte : voici où il se cache

 

Ils sont partout ! Qui ? Les sucres, jusque dans nos crackers salés à l’heure de l’apéro !  « Les » car ils sont multiples et tous ne se valent pas. Pour leur faire la chasse, conformément aux recommandations de l’OMS, il est toutefois bon de connaître l’équivalent en morceau de sucre de certains aliments.  Et ensuite de faire la part des choses.

Il y a une quinzaine d’année, l’Office Mondiale pour la Santé (OMS) nous recommandait de consommer 50 grammes de sucre par jour. Mais en 2004, études alarmistes en main, il a revu son chiffre à la baisse avec une drastique division par 2 : pas plus 5% de de notre apport énergétique journalier, soit environ 25 grammes pour un adulte en bonne santé, avec un indice de masse corporel normal. L’objectif : lutter contre l’obésité et les caries dentaires.

Ne faisons confiance ni à nos papilles ni à l’industrie agroalimentaire !

Le problème pour nous, consommateur, c’est que les sucres se cachent un peu partout. Oh, pas tous seuls, l’industrie agroalimentaire aident beaucoup les pires d’entre eux ! Et nos papilles ne sont pas toujours de bon conseil : elles nous disent par exemple que les fraises sont très sucrées, ce qui n’est pas le cas. Pour bien mesurer la difficulté qui nous attend, voici un récapitulatif de l’équivalent en morceaux de sucre de quelques aliments que nous apprécions.

 

coca_210

coca

vin_210

du vin*

 

 

ketchup_210

ketchup

M&ms_210

M&M’s

 

cereales_210

Céréales

pates_210

des pâtes

 

 

tuile_210

des tuiles

lait_210

du lait

 

 

fraises_210

des fraises

danette_210

une Danette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Open Food Facts, qui répertorie les aliments du monde entier, a créé un amusant petit jeu en ligne : Combien de sucre (http://combiendesucres.fr/). Ce dernier nous permet de tester notre perception et d’aiguiser notre sagacité à repérer l’équivalent en sucre d’aliments du commerce.

Des sucres qui ne se valent pas 

Attention toutefois, il y a sucre et sucre, par exemple le glucose, le fructose (spécifique aux fruits), le saccharose ou encore le lactose (dans les produits laitiers), et tous ne se valent pas comme l’explique le CEDUS (Centre d’Études et de Documentation du Sucre) (http://www.lesucre.com ). Par exemple, les 2 morceaux cachés dans 100 ml de jus d’orange tout comme dans 100 ml de coca-cola. Les 2 premiers sont riches en fibres qui nous font du bien, les 2 autres n’ont aucun apport nutritionnel intéressant. A nous de faire la chasse avec discernement !

* L’abus de l’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Catherine Terrand

Partager :Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>