logo

MENU
Ideal meal
Home » Ideal meal » Le kéfir de fruits : une potion magique, basée sur le don

Le kéfir de fruits : une potion magique, basée sur le don

| Ideal meal | mars 23, 2018

 

Le kéfir de fruits : une potion magique, basée sur le don

Le kéfir de fruits : une potion magique, basée sur le don

 

Le kéfir de fruits est une boisson pétillante, très légèrement alcoolisée (1°), bourrée d’oligo-élément, d’enzymes et de bonnes bactéries. Les grains qui permettent sa fabrication auraient été découverts à la fin du 19ième siècle, dans l’eau d’un figuier de Barbarie mexicain. Peut-être. Ce qui est sûr, c’est que ce kéfir est parvenu jusqu’à nous, grâce à la transmission de sa recette entre générations et aussi grâce à la transmission gratuite entre voisins et amis, des grains translucides qui permettent sa fabrication.

Il y a donc aussi autour du kéfir de fruits une aura d’altruisme qui fait tout autant de bien que la boisson elle-même.

 

Une potion magique pour nos intestins et contre la fatigue

Nous seulement cette boisson est délicieuse, mais elle est aussi excellente pour notre santé.

Son nom vient du mot turc « keif », qui signifie « source de bien-être ». Sa richesse en probiotique lui donne la capacité de réensemencer naturellement notre flore intestinale et de rééquilibrer notre microbiote. Le kéfir de fruits est donc excellent pour la digestion, pour renforcer notre système immunitaire et pour éliminer par drainage les toxines de notre organisme. Riche aussi en vitamines et oligo-éléments, il aide à lutter contre la fatigue, les anémies et les carences en acide folique (B9). Il serait bon aussi pour prévenir les maladies, cardiovasculaires et certains cancers.

 

Pas de kéfir sans grains et sans principe de gratuité!

Avant de se lancer dans la confection maison de cette potion magique, il faut se procurer des grains de kéfir. Or ceux-ci ne sont pas vendus dans le commerce, mais donnés gratuitement via des réseaux. Les magasins bio sont parfois en contact avec des donneurs. Il existe également un annuaire spécifiques pour se mettre en contact avec des donneurs près de chez soi.

Notre époque étant mercantile, on peut trouver dans le commerce et jusque sur Amazon de la poudre de kéfir de fruits censée remplacer les grains : mais résultat n’aura rien à voir.

 

Une recette toute simple

Préparer du kéfir de fruits à la maison est ensuite fort simple.

Dans un récipient en verre de plus d’un litre, doté d’un large goulot, on verse un litre d’eau de source. Puis on ajoute :

  • 1 ou 2 fruits secs (figues, pour le kéfir traditionnel, ou pourquoi pas abricots, mangues, raisins, ananas, baies de cranberry…)
  • 2 cuillères à soupe de sucre le moins raffiné possible (idéalement du sucre complet de canne bio, pourquoi pas équitable), une rondelle de citron bio (ou d’orange, ou de pamplemousse).
  • 2 cuillères à soupe de grains de kéfir de fruits.

 

On recouvre le récipient d’un torchon (surtout on le ferme pas hermétiquement avec un couvercle) et on  laisse  fermenter de 24 à 48 heures, à température ambiante et à l’abri de la lumière. Le kéfir est prêt lorsque les fruits remontent à la surface.

 

Une boisson vivante à consommer à l’envie

Il suffit ensuite de filtrer la préparation dans une passoire et de la mettre dans une bouteille. Attention à bien récupérer les grains, qui seront conservés au frigo, dans un petit pot en verre fermé d’un couvercle, avec de l’eau source un peu sucrée, à changer tous les 15 jours. Ils restent ainsi prêts à être réutilisés et peuvent même se reproduire. Car le kéfir est vivant.

Le kéfir de fruits se boit à tout moment de la journée, dès qu’on en a envie. Au tout début de sa fermentation il est un peu laxatif, ensuite il devient probiotique. Il est préférable de le boire dans la semaine qui suit sa préparation.

 

Kéfir de fruits et kéfir de lait, même principe

Il existe également du kéfir de lait, beaucoup plus connu, car consommé couramment dans les pays de l’est. Son origine remonte à 2000 ans et son principe est le même : les grains toutefois sont spécifiques et eau et fruits secs sont alors remplacés par du lait. Mais le goût, acide, est bien moins agréable que celui du kéfir de fruits.

 

Catherine Terrand

 

Partager :Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Aucun commentaire