logo

MENU
Ideal meal
Home » Ideal meal » Commerce solidaire : de l’équitable local à favoriser !

Commerce solidaire : de l’équitable local à favoriser !

| Ideal meal, Non classé | novembre 14, 2017

480x319

Commerce solidaire : de l’équitable local à favoriser !

Selon un sondage IPSOS, 97% des français connaissent le commerce équitable et 94% émettent à son égard des appréciations positives. Preuve de sa notoriété et de son succès, l’équitable a connu une croissance de consommation dans l’hexagone de 121% entre 2013 et 2016, selon le collectif PFCE (Plate-forme pour le Commerce Equitable – www.commercequitable.org) avec un bond exceptionnel de 42,8 % entre 2015 et 2016. Pourtant, nous sommes bien moins nombreux à connaître le commerce solidaire, à bien faire la distinction entre les 2 et à savoir le repérer dans les rayons.

Commerce équitable et commerce solidaire : quelle différence ?

Le commerce équitable concerne les échanges commerciaux Nord/Sud : les pays du Nord achètent leurs produits à des producteurs, groupements de producteurs ou plantations des pays du sud, selon des accords basés sur des principes d’équité.

Le commerce solidaire concerne quant à lui les échanges Nord/Nord, avec un objectif de dynamisation du tissu local des producteurs par les distributeurs. Ce commerce est tout récent : il est né en 2014 seulement, soit 35 ans après le commerce équitable, grâce un article de loi. Il s’agit  de l’article 94 de la loi sur l’Economie Sociale et Solidaire du 31 juillet 2014, qui permet d’étendre les principes du commerce équitable aux échanges  avec les producteurs au Nord, notamment en France. Ce qui n’était pas permis auparavant.

C’est quoi les grands principes du commerce solidaire ? 

Equitable ou solidaire, le principe est le même : un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est l’équité. C’est-à-dire l’inverse par exemple de ce qui se passe aujourd’hui entre, d’un côté, grande distribution et grandes coopératives, et de l’autre, nos producteurs de lait étranglés. L’équité signifie que l’accord commercial tient compte des conditions de vie des petits producteurs et des travailleurs chez les producteurs plus grands. Il intègre des notions de justice social (Protection des enfants dans l’équitable Nord/Sud par exemple) mais aussi, et c’est encore plus vrai avec le solidaire Nord/Nord, des critères de bonne pratiques environnementales.

Quelles sont les marques et labels solidaires et où les trouver ? 

Concernant l’équitable, nous connaissons presque tous le label le plus répandu : Fairtrade/Max Havelard. Mais attention, il est limité aux accords Nord/Sud et ne concerne donc pas le commerce solidaire Nord/Nord.

Pour ce dernier, notre organisme de certification Ecocert a développé un label spécifique : Il s’adresse aux marques et aux distributeurs engagés dans une démarche de valorisation des producteurs de leur région.

contrôle solidaire par ecocert

Il existe également le label Biopartenaire : plus de 400 produits alimentaires ont reçu cette certification, qui ajoute au concept d’équité l’exigence du Bio, Nord/Sud et Nord/Nord (France essentiellement) confondus. La liste des produits est accessible sur le site : http://www.biopartenaire.com/, ainsi que les filières de leur distribution.

organic fair trade

Le réseau de distribution coopératif Biocoop (https://www.biocoop.fr/) a également développé son propre label solidaire « Ensemble », qu’il distribue dans ses magasins. Là aussi solidarité et bio vont de pair. Les accords (du pur Nord/Nord) sont passés avec des producteurs ou des groupements de producteurs locaux, en priorité.

ensemble

Enfin, une marque solidaire créée en 2012 mérite toute notre attention : So Goût (http://www.so-gout.com/). Les produits agro-alimentaires de cette marque sont « made in France », élaborés à partir de matières premières principalement d’origine française, majoritairement Bio et surtout, ils sont issus du secteur du travail protégé et adapté, c’est à dire de nos ESAT (anciennement CAT) et EA. C’est quoi ? Les ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) sont des établissements médico-sociaux dont le personnel handicapé a une capacité réduite au travail. Et les EA, des entreprises d’utilité sociale, qui emploient 80 % de travailleurs handicapés. Pour acheter So Goût, il faut se rapprocher des ESAT ou EA proches de chez soi, en cherchant par exemple dans cet annuaire : http://annuaire.action-sociale.org/etablissements/adultes-handicapes/etablissement-et-service-d-aide-par-le-travail–e-s-a-t—246.html .

so goût

Catherine Terrand

Partager :Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>