logo

MENU

Tag archives for | Ideal care

Tag archives for: Ideal care

Bien-être au travail : Edenred s’engage

Bien-être et solidarité au travail : Edenred s’engage

Bien-être et solidarité au travail : Edenred s’engage


41 % des salariés estiment que la qualité de vie au travail est un des éléments les plus importants dans la vie en entreprise. Conscient de cela, Edenred s’implique pour favoriser le bien-être au travail et faciliter l’implication solidaire de ses salariés à travers le pilier « Ideal Care » de sa politique RSE.

Favoriser le bien-être au travail :

A travers une politique RH engagée, Edenred met en place des dispositifs innovants en faveur du développement des compétences au sein de l’entreprise, de l’égalité des chances et de l’amélioration de l’environnement de travail.

Des espaces :

Edenred propose d’abord des espaces de travail pensés pour « travailler autrement », mettre en œuvre des nouvelles pratiques collaboratives, ou tout simplement se sentir bien : un forum, grand espace modulable dédié à l’organisation d’événements ou de réunions impromptues ; l’Eden Room, espace collaboratif et inspirant ; mais aussi un coin nature, des salles de silence, des « walking desks »…

Des moments dédiés :

Des semaines « BEE Redy » consacrées au bien-être permettent aux collaborateurs d’expérimenter des pratiques et des astuces simples et bénéfiques pour la santé et le bien-être en général, sur un thème précis tel que le sommeil, la luminothérapie, etc.

Un accompagnement de chaque collaborateur :

En matière de formation, une plateforme d’apprentissage à distance a été déployée. Celle-ci permet de constituer des parcours individualisés et d’offrir un apprentissage adapté au rythme et aux besoins de chacun. En outre, les managers sont spécifiquement accompagnés dans le développement de leurs compétences à travers notamment un forum qui leur permet d’échanger avec leurs pairs et de faire évoluer leurs pratiques managériales.

Faciliter l’implication solidaire :

Edenred offre à ses salariés la possibilité d’agir dans le cadre de partenariats solidaires et de temps de mobilisation dédiés.
Dans le cadre de l’engagement d’Edenred aux côtés de Planète Urgence, 11 collaborateurs ont ainsi pu partir en Congé Solidaire®. Par ailleurs, 450 salariés ont été formés aux gestes qui sauvent lors d’une opération appelée « Yes We Care ».
Lors des journées internationales de la solidarité, les collaborateurs sont invités à faire des dons de biens pour contribuer aux maraudes de la Croix-Rouge. Bien sûr, tout au long de l’année, les collaborateurs peuvent offrir leurs titres Ticket-Restaurant® à la Croix-Rouge française dans le cadre de l’opération « Restaurons la solidarité ».

Ideal care | , , , | Commentaires fermés

« Job pour tous » : un salon virtuel pour l’emploi des personnes handicapées

banniere_hanploi_550

Dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, du 6 au 17 novembre 2017, l’association Hanploi CED lance « Job pour tous », le premier salon virtuel de recrutement dédié aux travailleurs handicapés. Edenred est partenaire de cet événement.

Organisé en partenariat avec CHEOPS, réseau de structures d’accompagnement des personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi, le salon « Job pour tous » permettra de rapprocher employeurs et candidats en situation de handicap sans qu’aucun d’entre eux n’ait à se déplacer.

Pour cela, un site a été ouvert dès septembre, permettant ainsi aux employeurs privés ou publics de déposer gratuitement leurs offres d’emploi à destination des travailleurs handicapés de leur département. Les personnes handicapées en recherche d’emploi peuvent dès à présent s’inscrire et rechercher des offres. Tous types de contrat peuvent être proposés : stage, alternance, CDD ou CDI.

La plateforme mise en place pour les semaines des 6 et 17 novembre donnera la possibilité aux employeurs de mener des entretiens en ligne, par téléphone, visioconférence ou chat.

Cet événement donnera aux employeurs qui souhaitent s’engager en faveur de l’emploi de personnes handicapées l’opportunité de trouver les bons candidats pour les postes qu’ils ont à pourvoir. Cette initiative est également un vrai soutien pour les TPE /PME qui, grâce à la participation des grandes entreprises, pourront accéder gratuitement au salon. Enfin, pour les demandeurs d’emploi en situation de handicap, « Job pour tous » constitue une plateforme de rencontre accessible et efficace avec de grands employeurs de leur région.

Alors que l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap reste très inférieur à l’objectif fixé par la loi, ce type d’initiative peut faciliter le « matching » entre les besoins des employeurs et les profils des candidats.

En savoir plus et participer à « Job pour tous » 

 

Ideal care | , , , , , , , | 1 Commentaire

Eco-citoyenneté : des bonnes pratiques (même) au bureau !

eco-gestes2

Surveiller sa consommation d’eau, d’électricité, de chauffage, de papier : à la maison, cela va de soi, au travail, c’est moins évident. Voici une liste non exhaustive des principales sources de gaspillage et de pollution au bureau.

En France, les bureaux représentent 208 millions de m2 de locaux qui consomment 275 kWh ep./m2.an, dont 56 % pour le chauffage et 32 % pour les usages spécifiques de l’électricité (multimédia, éclairage). 13 millions d’actifs (46 % de la population active française) y passent en moyenne 200 jours par an. Dans de telles conditions, lutter contre le gaspillage au bureau est essentiel, aussi bien pour des raisons environnementales qu’économiques.

Pour ce faire, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) publie chaque année des guides pratiques sur les « éco-gestes » qui permettraient de réduire l’impact énergétique de notre activité au bureau.

Près de 85 kg de papier par an et par salarié

Paradoxalement, l’essor du numérique n’a pas encore entrainé une diminution de la consommation de papier. Celui-ci représente 75 % des déchets de bureau. Chaque salarié en consomme entre 70 et 85 kg par an (soit 3 ramettes par mois).

Selon l’ADEME, 25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression et 16 % des impressions ne sont jamais lues. Les impressions oubliées sur l’imprimante ou jetées sans être lues représentent 400 M€ chaque année.

Le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois, le carton jusqu’à 10 fois ; pourtant, le recyclage reste plus important à domicile (41 % des papiers recyclés) qu’au bureau (20 %) ! Au final, le recyclage des papiers évite l’émission de 390 000 tonnes de CO2 par an, soit les émissions annuelles de 200 000 voitures.

  • En conclusion, n’imprimez que lorsque c’est nécessaire, favorisez l’impression en noir et blanc et le recto-verso et donnez une seconde vie à vos documents imprimés en les utilisant comme brouillons.

L’impact environnemental d’Internet

Invisible car dématérialisée, l’utilisation d’Internet représente à elle seule 2 % des émissions de CO2 dans le monde. En effet, faire une recherche sur le web, télécharger et stocker un document en ligne, envoyer ou conserver un e-mail sont autant de gestes anodins, et apparemment immatériels, qui laissent une empreinte bien réelle sur l’environnement. En 2019, Internet engendrera plus d’émissions de carbone que l’ensemble des avions dans le monde…

L’ADEME a calculé que les échanges d’e-mails dans le cadre professionnel génèrent chaque année d’énormes quantités d’émissions de gaz à effet de serre : 13,6 tonnes équivalent CO2( ) pour une entreprise de 100 salariés — soit environ 13 allers-retours Paris-New York — ou encore 136 kg équivalent CO2 par salarié, sur la base de 58 courriels reçus et 33 courriels envoyés, d’une taille moyenne de 1 Mo, par salarié chaque jour.

  • Faites donc attention à cibler les destinataires de vos messages pour en réduire le nombre, à limiter les pièces jointes et à trouver des alternatives quand elles sont trop lourdes ; pensez aussi à supprimer vos spams et messages inutiles !

L’éclairage inutile

Depuis juillet 2013, un arrêté réglementant l’éclairage intérieur et extérieur des bâtiments non résidentiels est entré en vigueur. Celui-ci dispose notamment que l’ensemble des installations d’éclairage des bâtiments non résidentiels doivent être éteintes entre 1h et 7h du matin. De la théorie à la pratique, l’application de cette mesure n’est pas toujours respectée. Pourtant, l’optimisation des éclairages de bureaux pourrait entraîner jusqu’à 70 % de dépenses en moins sur ce poste.

  • Cela n’a l’air de rien, mais pensez à éteindre la lumière en quittant votre bureau !

Le saviez-vous ? Le quartier de La Défense (Ile-de-France) fait partie des sites les plus éclairés en France. Selon B&L Evolution, bureau d’études en développement durable, l’éclairage de ses tours représente, en un seul mois, la consommation annuelle de 4 000 ampoules ou l’équivalent de de 53 500 ampoules allumées quatre heures par jour pendant toute l’année.

1 Kilowatt/heures d’énergie primaire par mètre carré et par an : unité de mesure de la consommation d’énergie primaire. Elle sert notamment à mesurer la performance énergétique d’un bâtiment.

2 Equivalent CO2 : unité créée pour mesurer l’impact des gaz à effet de serre en matière de réchauffement climatique.

Téléchargez le guide de l’ADEME 

Ideal green | , , , , | Ajouter un commentaire

Idealday : chez Edenred France recyclage à tous les étages

 

collecte-4

A l’occasion de l’Idealday, vendredi 22 septembre 2017, plus de 5 000 collaborateurs Edenred se sont mobilisés dans 34 pays pour soutenir des initiatives locales en matière de RSE.

En France, le recyclage était à l’honneur. Les collaborateurs d’Edenred France ont participé au Collector Challenge, un marathon de collecte de piles, de cartes à puce et de bouchons en liège ou en plastique. Au total, 300 kg de piles ont pu être recyclés, ainsi que 96 kg de bouchons en plastique, 10 kg de bouchons en liège et 25 kg de cartes à puce.

Le saviez-vous ? La collecte des cartes à puce permet de récupérer les métaux contenus dans les cartes. Ces métaux représentent 90 % de l’empreinte environnementale de ces cartes. En les recyclant, les métaux ainsi récupérés peuvent être réutilisés dans de nombreuses industries.

Quant aux piles, il s’agit d’un véritable poison pour l’environnement puisque de 20 % d’entre elles sont jetées dans la nature, et que la plupart finissent dans des poubelles ordinaires. Or elles
sont composées à près de 80% de métal, une matière épuisable et non renouvelable. Recycler les piles permet donc réutiliser les métaux qu’elles contiennent pour fabriquer des objets de la vie courante : des gouttières en zinc, des couverts en acier inoxydable…

Le recyclage des bouchons en liège est quant à lui un geste écologique qui devrait devenir un réflexe pour tous car il permet de préserver les forêts de chêne liège.

Enfin, les bouchons en plastique ont été collectés au bénéfice de l’association « Les bouchons de l’espoir ». Cette association recycle des bouchons, pour financer des projets permettant aux personnes en situation de handicap de pratiquer un sport.

Bravo aux équipes d’Edenred France pour leur mobilisation et leur implication pendant cet idealday !

 

Découvrez les photos  de l’Idealday 2017  :

recycle-erf

Idealday : les équipes de Edenred France ont collecté des centaines de kilos de bouchons pour l’assoc Les Bouchons de l’espoir.
collecte-2

Ideal care | , , , , , , | Ajouter un commentaire

Semaine du handicap : Entendons-nous bien

Catherine MOUGIN et Marion Santelli de l’association d'Atalan

Catherine MOUGIN et Marion Santelli de l’association d’Atalan

 

« Si vous deviez dire bonjour avec vos mains, comment feriez-vous ? » C’est sur cette question toute simple que s’est lancée la Semaine du Handicap d’Edenred, le 14 mars dernier.

Dans le cadre de cet événement, l’atelier Entendons-nous bien a permis aux collaborateurs d’apprendre quelques mots en langue des signes et de découvrir d’autres techniques de communication non verbale. Pour cela, ils ont été mis en situation et invités à se mettre à la place de personnes atteintes de surdité.

« Notre approche est basée sur la mise en situation et le questionnement. En valorisant leurs connaissances innées, nous démontrons aux participants que l’apprentissage d’un autre mode de communication est accessible », souligne Catherine Mougin, Animatrice Ateliers Handicap Atalan.

Avec le vieillissement de la population, la surdité devient un handicap de plus en plus fréquent. Il peut être facteur d’isolement. Sensibiliser, c’est permettre une meilleure compréhension des uns et des autres, pour mieux travailler ensemble mais aussi vivre mieux, de manière générale.

« Les stéréotypes sont très fréquents. C’est en agissant sur la représentation des uns, qui vont ensuite convaincre d’autres, que nous influençons les représentations et facilitons l’intégration des personnes en situation de handicap », poursuit Catherine Mougin.

« Notre objectif est de mettre en avant le champ des possibles. Nous agissons dans une logique d’autonomisation, pour que chaque collaborateur puisse être reconnu pour ses compétences, au-delà de toute notion de handicap », conclut Sonia Otmani, Chef de projet RH Handicap chez Edenred France.

En savoir plus sur Atalan 

Ideal care | , , , , , | Ajouter un commentaire

Semaine du handicap : Voir autrement !

braille-ordinateur

Comment lire un email, comment écrire un document… Bref, comment être autonome en milieu professionnel quand on est aveugle ou malvoyant ? A l’occasion de la Semaine du Handicap, les collaborateurs d’Edenred ont découvert les outils numériques qui pallient la déficience visuelle.

Malakoff, mardi 15 mars, l’équipe du Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) est en place, prête à recevoir les collaborateurs d’Edenred. Chaque membre propose d’aborder, sous l’angle des outils numériques, le sujet mal connu de l’adaptation professionnelle des salariés aveugles ou malvoyants.

Le GIAA a pris le parti de présenter de manière très pratique les outils utilisés par les déficients visuels pour travailler au quotidien. Le principe est simple : rendre accessibles à l’utilisateur toutes les informations qui apparaissent à l’écran. « Mon ordinateur portable et mon smartphone sont équipés d’un logiciel de synthèse vocale. Je peux lire tout type de texte avec mes oreilles… et avec mes mains ! J’utilise une plage Braille, qui permet de lire ce qui apparaît à l’écran et de prendre des notes », explique Pierre Marragou, Chargé de Mission Projets Européens et Internationaux à la Métropole Européenne de Lille et Administrateur du GIAA.

Le GIAA agit sur tous les fronts

Semaine du handicap

Semaine du handicap : Voir autrement

L’association GIAA, créée en 1949 par des étudiants déficients visuels, agit pour l’accès aux études et au travail des aveugles et des malvoyants. L’une de ses missions porte sur l’accompagnement des déficients visuels en situation de recherche d’emploi, de formation, de maintien ou de repositionnement professionnel. Et ceci, quel que soit le handicap visuel : de naissance, naissant ou évolutif, de la malvoyance légère à la cécité complète.
Plus largement, elle agit également auprès des pouvoirs publics et réalise des ateliers de sensibilisation auprès des entreprises et des administrations.

« Cet espace d’échange en milieu professionnel démystifie le problème de la déficience visuelle en entreprise, qui peut faire peur », estime Marie-Renée Hector, Professeur d’anglais à la retraite et Présidente du GIAA. «Les collaborateurs ont envie de savoir, ils ont parfois des préjugés. Notre rôle est de libérer la parole, de lever les tabous. L’approche est à la fois collective et individuelle, puisque chacun peut demander des conseils en toute confidentialité. »

En savoir plus sur le GIAA 

Ideal care | , , | Ajouter un commentaire

Pour être forme, bougez !

pour-etre-en-forme-bougez
Nous ne sommes pas faits pour vivre assis ! L’organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’ailleurs de faire en moyenne 10 000 chaque jour. Avec nos rythmes de vie devenus très sédentaires, toutes les occasions sont bonnes pour bouger un peu.

Exercice physique, sport, déplacements, mouvements, activités quotidiennes (marche, ménage, escaliers… et sport bien sûr) voici quelques conseils pour démarrer en douceur.

  •  Marchez chaque fois que vous en avez l’occasion : descendez du bus un ou 2 arrêts avant votre destination et terminez à pieds ; prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur ; faites des promenades
  • Évitez les longues périodes d’inactivité à regarder la télé ou surfer sur Internet.
  • Levez-vous de votre siège, étirez-vous et faites des exercices d’assouplissement pendant quelques minutes toutes les heures.
  •  Activez-vous par exemple en jouant avec vos enfants.
  •  Pour les courtes distances, choisissez la bicyclette, la marche ou les rollers.
  •  Faites du sport !
  •  Le ménage, le bricolage et le jardinage sont aussi des activités physiques !

En club ou chez soi, avoir une activité physique permet de préserver sa santé, alors n’hésitez pas!

Ideal care | , , , | Ajouter un commentaire

Edenred utilise le digital pour mobiliser ses salariés autour d’une cause solidaire

vote-erf
En ce mois de la solidarité, les collaborateurs d’Edenred à travers le monde se sont mobilisés pour choisir la cause solidaire soutenue par le Groupe en utilisant les ressorts du digital.

Du 1er au 9 décembre, tout collaborateur d’Edenred pouvait choisir sur l’intranet collaboratif l’un des 3 projets solidaires que le Groupe soutiendrait en 2016. Inspiré du ice bucket challenge, la mécanique de challenge solidaire international était simple et virale : chaque participant se prenait en photo avec le projet qu’il soutenait puis challengeait 3 collègues à faire de même en les mentionnant dans son post. Pour chaque photo postée, le Groupe s’engageait à donner 2 euros au projet gagnant.

Au total, 26 pays se sont mobilisés et 2,000€ vont être remis au projet de Reforest’Action, élu par 46% des votes des collaborateurs.

Partenaire depuis 2013 d’Edenred France, Reforest’Action contribue à la reforestation de territoires basés en France, au Pérou, à Haïti et au Sénégal en permettant aux populations locales de planter des arbres pour préserver la biodiversité et pour se prémunir des conséquences du changement climatique.

Ideal care | , , , , | Ajouter un commentaire

JCPMY remonte le temps

jcpmy-saison6-480

Le 30 octobre dernier, les partenaires de J’en crois pas mes yeux se sont retrouvés autour des producteurs de la série pour l’avant-première de la sixième saison, intitulée « La folle histoire du monde ». 

Pédagogique et toujours aussi décalée, cette nouvelle saison fait la part belle aux missions handicap en imaginant qu’elles existent à différentes époques, de la préhistoire à la Renaissance. Elle aborde pour la première fois des sujets aussi complexes que la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé, l’alternance et le maintien dans l’emploi.

Les objectifs de Jérôme Adam et Guillaume Buffet, les producteurs de la série, pour cette sixième saison étaient d’aborder des sujets sensibles, voire tabous – telle la reconnaissance du travailleur handicapé -, en utilisant le procédé de l’anachronisme. Le principe de cette saison de JCPMY est donc de revisiter différentes époques en y transposant les thèmes que ses auteurs voulaient traiter. Le décalage ainsi créé permet d’aborder ces sujets avec le sourire.

« Ce procédé permet d’éviter de pointer du doigt des personnes ou des services en particulier », explique Jérôme Adam. « Il existe bien souvent un déni ou une crainte de faire reconnaître son handicap. Au lieu de faire une campagne directe et frontale sur la RQTH, nous nous situons ainsi dans le registre du subliminal. C’est une manière subjective de faire comprendre au spectateur qu’il peut être concerné. »

Cette saison constitue une véritable campagne de promotion pour les missions handicap. Dix ans après l’adoption de la loi pour l’égalité des droits et des chances de 2005, les auteurs ont eu le sentiment que les missions handicap avaient besoin d’un regain de visibilité au sein des entreprises. En effet, une récente étude de Courrier Cadres a montré qu’en moyenne, moins de 20 % des salariés connaissent l’existence d’une mission handicap au sein de leur entreprise.

« Drôle », « décalé », « frais », « utile », « pédagogique » : les partenaires étaient unanimes après la projection des sept épisodes. « La folle histoire du monde » offre en effet des perspectives intéressantes pour communiquer, accompagner et continuer de sensibiliser les collaborateurs au handicap.

Les épisodes seront diffusés sur internet début 2016.

Découvrez le teaser de la sixième saison de JCPMY :


TEASER Serie 5 de JCPMY : « La folle histoire du… par JCPMY

Ideal care | , , , | 1 Commentaire

Chez Edenred France, les espaces de travail sont collaboratifs

Edenred a créé, au sein de ses bureaux de Malakoff, des espaces de travail qui invitent à échanger autrement, c’est-à-dire de manière plus informelle, afin de favoriser la coopération inter-services.

Avec le développement des technologies numériques, de nouvelles manières de communiquer et de travailler émergent dans l’entreprise. Dans ce contexte, cinq nouveaux espaces ont été créés chez Edenred, pour favoriser le travail autrement et ou à la détente.

– le Forum et sa Terrasse, le Coin nature, les salles Méditerranée et Pacifique.

Parmi ces nouveaux espaces, le Forum a été pensé comme un lieu de vie afin de répondre à un besoin : celui de se retrouver pour faire des réunions improvisées. Il s’agit d’un lieu multi-usages : une salle de réunion informelle ; un forum au sens premier du terme, c’est-à-dire une tribune dotée d’estrades modulables ; enfin, un lieu pouvant accueillir des expositions ou toutes sortes d’événements.

L’objectif de ces nouveaux espaces de travail est d’offrir la possibilité de communiquer plus facilement et de travailler en réseau, sans avoir à réserver de salle, dans un cadre convivial et décontracté.

Ideal care | , | Ajouter un commentaire